Avec l’ouverture de son 50e club, Keep Cool démontre la pertinence de son approche alternative du marché de la forme

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Née en 2002 en Provence, l’enseigne Keep Cool n’aurait pu trouver ville plus emblématique queMarseille pour fêter l’ouverture de sa 50e salle de remise en forme, la première dans la cité phocéenne. Un modèle du genre, qui propose toutes les activités de la marque, y compris les dernières-nées, dont le Lady Corner et la marche nordique. Pour 29,90€ parmois, l’adhérent peut accéder à tous les clubs du réseau, de Perpignan à Arras et de Nancy à Dinard, sept jours sur sept, de 6h à 23h!
Liberté, qualité, convivialité et services à prix décomplexé sont à la base de ce concept bien en phase avec son époque.

L’actu • Les 50 000 adhérents des clubs Keep Cool de France vont bientôt pouvoir se vanter d’avoir un club à côté de chez eux et un autre à côté de leur travail tant la croissance du réseau se maintient à un bon niveau malgré la crise (quinze ouvertures par an) et sans une seule fermeture depuis la création, dans un secteur traditionnellement fragile. Après Nice, Montpellier et Toulouse, c’est donc au tour de Marseille et bientôt de Lyon d’accueillir l’enseigne. Notez que Keep Cool n’est pas encore présent à Paris, façon de se démarquer des autres acteurs et d’entretenir son côté provincial, proche du plus grand nombre, et notamment de ceux que les clubs traditionnels rebutent (45%des adhérents ne s’étaient jamais inscrits dans une salle de sport).
Une simplicité qu’elle revendique jusque dans son slogan : ”La forme sans la frime”. Mais chez Keep Cool, simplicité ne rime pas avec “offre au rabais”. Le club de Marseille est d’ailleurs un modèle du genre, qui propose, sur 450m2, toutes les activités de la marque, y compris les dernières-nées, dont le Lady Corner (un espace de renforcement musculaire dédié aux femmes, qui composent 57% de la clientèle) et la marche nordique sur tapis auto-entraînés de dernière génération.
Un concept alternatif • Et c’est parce que Keep Cool ne fait rien comme les autres que la formule séduit. Fini les débardeurs moulants, les haltères et les miroirs ! On n’entre pas dans un club Keep Cool pour se faire mal et pousser de la fonte, mais pour vivre une expérience sportive sans complexes. La décoration est dynamique et chaleureuse, l’agencement, conçu en espaces dédiés (entraînement cardio, Circuit Training 30’, cours en salle vidéo, espace détente et même sauna, dans certains clubs) et l’ambiance musicale entraînante, assurée par…Radio Keep Cool ! Machines de dernière génération, vestiaires et douches  individuels complètent ce cadre moderne et confortable. La semaine, en journée, le responsable du club et un membre de son équipe sont présents pour accueillir et guider les clients. Dès l’inscription, rendez-vous est pris avec un coach diplômé d’État pour effectuer un bilan individualisé et concevoir un programme adapté à l’âge, aux capacités de l’adhérent et à ses objectifs. Ainsi muni de sa feuille de route, il peut  accéder aux activités du club en libre-service et s’entraîner,même en dehors des moments de présence
de l’équipe. Le Circuit Training, par exemple, propose un programme de remise en forme de 30minutes : une borne avertit l’utilisateur lorsqu’il doit changer de machine et le guide tout au long du parcours. De la même façon, une station vidéo organise les cours d’abdominaux, fessiers, étirements, biking et yoga dans l’espace prévu à cet effet. L’usager arrive ainsi, à sa convenance, en début ou en milieu de séance, et suit le cours sur écran plat. Chez Keep Cool, tout est donc pensé pour mettre en route le programme de l’adhérent et l’accompagner dans son entraînement, en toute décontraction, quels que soient le jour et l’heure.

Pour en savoir plus sur le réseau Keep Cool, recevoir des visuels en haute définition ou interviewer son dirigeant, contact presse:Delphine Collet - 0611163390 (delphine@concept-edito.fr)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »